Trouver des solutions pour financer ses études

Le financement des études demeure pour nombre de cas une difficulté. Il existe, certes, des systèmes de bourse mais ils sont rares et s’appliquent pour des montants limités, ce qui contraint l’étudiant à trouver d’autres solutions.

  • Le prix des formations de niveau Bac +5 en France augmente à la même vitesse que le marché s’internationalise. La plupart des masters universitaires sont proches de la gratuité, mais leurs tarifs ont tendance à augmenter, notamment dans les IAE. Dans certaines grandes écoles, un MS peut atteindre jusqu’à 20 000 €.
  • Cependant, les études doivent être réalisées en toute indépendance et ne sauraient être le fruit d’une contrainte. Il est important de penser sa formation à long terme et de ne pas s’arrêter à la seule considération économique, si la motivation est réelle.
  • Contactez les banques, comparez les différentes offres de prêts étudiants. Certains prêts à taux zéro sont très avantageux, avec la possibilité de différer le paiement au moment de son insertion professionnelle.

Les formations ouvertes à l’apprentissage

  • L’apprentissage est une formule d’enseignement qui permet de dispenser des formations en alternance, formalisées par le contrat d’apprentissage.
  • Tous les jeunes de 16 à 25 ans peuvent bénéficier de cette formule. La limite d’âge peut être repoussée lorsque le nouveau contrat d’apprentissage conduit à un niveau de diplôme supérieur au premier contrat.
  • Trouver un centre de formation (CFA) et un employeur. Pour se faire, multiplier les contacts directs et les candidatures spontanées auprès des petites structures, contactez votre conseil régional et la chambre de commerce la plus proche pour y trouver d’éventuelles offres, connectez-vous sur le site www.enalternance.com.
LES + DE L’APPRENTISSAGELES - DE L’APPRENTISSAGE
Solide expérience à mettre en avant lors de la recherche d’emploi Rythme de travail très élevé
Vous gagnez de l’argent (indépendance financière) et vous faites des contacts La nécessité d’être très organisé pour combiner emploi et études
Maturité : très vite opérationnel, vous connaissez la réalité du monde du travail Le rythme soutenu peut conduire l’étudiant à faire passer ses études au second plan et donc à négliger ses examens

Comment aborder la question du coût des formations ?

  • Une formation est un investissement : VRAI
    Il ne faut pas oublier que se former, c’est apporter de la valeur à « l’entreprise de soi ». Il faut que cet investissement soit rentable et une étude préalable s’impose à ce sujet. Au-delà du montant de la formation, plus ou moins élevé selon les structures, n’oubliez pas qu’une année d’études est une année sans salaire et représente donc forcément un coût !
  • Autant économiser et privilégier une formation « dite » non payante puisqu’il en existe : FAUX
    En effet, il n’est pas bon de partir de ce postulat et de vous baser sur ce seul critère pour faire vos choix. D’excellents programmes existent dans les universités mais force est de constater que les formations des écoles sont souvent plus efficaces pour réussir votre entrée sur le marché du travail (temps de recherche d’emploi plus court, salaires plus élevés, meilleure évolution de carrière). Là encore, c’est au cas par cas qu’il faudra trancher !
  • Parmi les formations payantes, plus le tarif est élevé, plus la qualité et la reconnaissance sont fortes : FAUX même si cela demeure VRAI dans bien des cas
  • Une grande diversité de tarifs existe et ce n’est pas la formation la plus coûteuse qui sera forcément celle que vous devez privilégier au regard de votre projet professionnel. Certes, les meilleures écoles sont aussi celles qui proposent bien souvent les tarifs les plus élevés, ce qui s’explique par la qualité de la formation, des intervenants et des moyens mis à disposition. Renseignez-vous donc au mieux et de manière précise avant de vous engager dans une candidature : il faut toujours analyser l’investissement d’après vos besoins de formation et votre projet professionnel !
  • Une formation payante est plus accessible : FAUX, même si c’est VRAI dans certains cas
    Même si le nombre des dossiers présentés en université (où la plupart des masters professionnels ou de recherche ont un coût faible) est bien souvent très élevé, les candidatures sont aussi très nombreuses et de qualité pour les formations payantes. Vous risquez donc de vous retrouver sans rien si vous pensez, comme certains, qu’il suffit de payer pour être admis !
  • Il est possible d’obtenir un prêt pour financer ses frais de scolarité : VRAI
    D’ailleurs, la majorité des étudiants qui intègrent un master payant financent leur formation, en totalité ou en partie, par un prêt. Pour plus de renseignements, se reporter à la partie consacrée au financement des masters.