TOP 5 2016 - Master Big Data

Voir

Légende

  • Interview vidéo du responsable du programme

  • Informations détaillées / Plaquette du programme

  • Demande d'informations complémentaires

  • La formation est, de façon certaine, totalement ou partiellement financée par une entreprise d’accueil (long stage alterné conventionné, contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation).

Autres formations classées dans les Prix de l'Innovation

Autres formations classées dans les Prix de Lancement de Programme



Partagez ce classement
Interview de Yann BUSNEL
Enseignant chercheur, Co-responsable du MSc Big Data à l’Ensai

Au cours de la dernière décennie, nous avons assisté à l’émergence d’applications numériques nécessitant de faire face à de gigantesques quantités de données, générées de plus en plus rapidement. Ces applications (surveillance de réseaux, biologie et médecine, applications financières, réseaux sociaux, etc.) nécessitent un besoin grandissant de techniques capables d’analyser et de traiter ces grandes masses d’information, avec précision et efficacité. La statistique rejoint ici les sciences du numérique, et plus précisément  l’informatique répartie, pour proposer de nouvelles approches, relatives au Big Data. Les techniques et les modèles doivent prendre en compte le volume pléthorique de ces données, mais également leur génération rapide en continu (vélocité) ainsi que la diversité de leur format (variété). Ces trois piliers sont souvent appelés la règle des 3 V du Big Data. Le data scientist s’impose ainsi comme l’un des métiers les plus prisés sur le marché du travail.