TOP 5 2016 - Master Droit du Numérique et des Communications Électroniques

Voir

Lgende

  • Interview vido du responsable du programme

  • Informations dtailles / Plaquette du programme

  • Demande d'informations complmentaires

  • La formation est, de faon certaine, totalement ou partiellement finance par une entreprise daccueil (long stage altern conventionn, contrat dapprentissage, contrat de professionnalisation).

Autres formations classes dans les Prix de l'Innovation



Partagez ce classement
Interview de Philippe Achilleas
Professeur de droit à l'Université Caen – Normandie et Responsable du Master 2 Droit des Activités Spatiales et des Télécommunications (Université Paris Saclay)

« La montée en puissance de l’économie numérique est source de productivité, de croissance et d’emplois. Elle s’appuie sur des profondes mutations qui accompagnent la société au fur et à mesure que se développement les applications innovantes des TIC : Internet des objets, Big data, Cloud, villes intelligentes, haut débit par satellite… Les enjeux juridiques soulevés sont multiples et complexes. Ils touchent toutes les branches du droit (concurrence, régulation, contrats, contentieux, droits fondamentaux, PI, commerce…) dans ses dimensions nationale, européenne et internationale. Outre, la régulation des marchés de l’écosystème numérique, les enjeux actuels reposent notamment sur l’aménagement numérique des territoires porté par le très haut débit (fibre, 4G), la lutte contre les contenus illicites, le respect des droits d’auteurs sans oublier la délicate question de la protection des données et des réseaux face aux menaces de cyberattaques.

Une formation spécialisée répond particulièrement aux besoins des  professionnels en ce qu’elle associe les matières traditionnelles du Droit aux compétences techniques pour permettre une insertion rapide sur le marché du travail dans un cabinet d’avocat, une entreprise ou une administration publique nationale ou internationale. »