Le mot de
Alandry Aymeric
Innovation & Design Thinking

4

KEDGE Design School


Innovation & Design Thinking

Ce programme n'était pas classé dans cette spécialité l'an passé

  • Nouveau dans le classement
  • École
  • Formation initiale
  • Apprentissage ou Alternance
  • Stage obligatoire
  • Formation dispensée en Full Time
  • Formation dispensée en Part Time
  • Durée de la formation : 12 mois
  • Durée de la formation : 24 mois
  • Condition d'admission : Bac+3
  • Condition d'admission : Bac+4
  • Condition d'admission : Bac+5
  • Accréditation EQUIS
  • Accréditation AACSB
  • Accréditation Eduniversal

Le mot de Alandry Aymeric

Directeur du programme


Le designer, expert de la création au service de l’humain

Aujourd’hui encore, certaines formations ont tendance à cloisonner les métiers du design par le biais de formations spécialisées. Nous avons les designers graphiques, les designers produits et les designers d’espace. Ce cloisonnement interne défini des profils imperméables très pointus mais qui peinent souvent à évoluer à des postes stratégiques de l’entreprise. Or, le design a toujours été stratégique mais l’industrie commence tout juste à le comprendre. Nos designers doivent être capables de prendre du recul, d’avoir une vision globale et surtout d’avoir le courage de se positionner à ce niveau. Un designer peut changer le monde, il suffit juste qu’il en ait conscience !

C’est avec cette idée en tête que j’ai pris la direction du programme de Kedge Design School. Afin de favoriser cette prise de conscience, nous avons segmenté le nouveau programme en 3 phases : Making par la maitrise de la matière, Thinking par l’application de la démarche du designer au service et enfin Acting avec l’intégration d’un parcours entrepreneurial au sein de la pédagogie.

Concernant ma vision du futur du design, je pense que nous sommes à l’aube d’une véritable révolution dans nos manières de consommer et de produire. Nous vivons aujourd’hui dans une économie de service qui est déjà révolutionnée par la désintermédiation que permet internet. Airbnb, Blablacar, Uber … Tous ces exemples sont des épiphénomènes annonçant à mon avis des changements majeurs. De même, en ce qui concerne le secteur secondaire, nous vivons certes dans un pays désindustrialisé mais nous voyons poindre une véritable réappropriation du « faire » par la population. Le marché grandissant du DIY, l’apparition de fablabs, la démocratisation de la fabrication numérique ne sont que quelques exemples qui me font penser que l’Homo Faber décrit par Bergson est en train de revenir… et le designer l’incarne parfaitement.

Découvrez les autres programmes classés en Graphisme, Design & Communication Visuelle

LEGENDE

Interview vidéo
du responsable du programme

Informations détaillées
Plaquette du programme

Demande d'informations complémentaires
Recevoir un dossier de candidature

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?