TOP 10 2017
Master Management de la Distribution

LEGENDE

Interview vidéo
du responsable du programme

Informations détaillées
Plaquette du programme

Demande d'informations complémentaires
Recevoir un dossier de candidature

Autres formations classées dans les Prix de l'Innovation

Interview de Jérôme LONGUEPEE

Directeur Formation Continue Universitaire, Université d'Artois, Responsable du Master Marketing Vente parcours Commerce & Merchandising

« Les métiers de la distribution sont protéiformes et en constante mutation : chef de marché, chef de secteur, responsable merchandising, chef de produit, chef de secteur GMS, etc. travaillent de plus en plus de concert et leurs périmètres sont souvent perméables. L’ensemble de ces professions nécessite, dans des proportions variées, des compétences affirmées relatives au triptyque Commerce-Management-Gestion. La plupart des enseignes privilégient également une perméabilité entre ces métiers dans une perspective de mobilité professionnelle entre points de vente et centrales notamment. Ces perspectives d’évolution professionnelle concernent tout particulièrement les grands groupes au sein desquels les mobilités inter-enseignes sont de plus en plus fréquentes.

 

Le paysage de la grande distribution évolue constamment sous l’effet des mouvements de repositionnement commercial des points de vente, de progression du commerce en ligne, de concentration industrielle et d’internationalisation. Aujourd’hui encore, de grands chantiers sont en cours, à l’instar de l’évolution des secteurs caisse vers le commerce, l’automatisation ou encore la poursuite du déploiement des enseignes à l’international, vers des zones plus dynamiques en termes de croissance du pouvoir d’achat. Ainsi, l’enjeu actuel est-il de concevoir de nouveaux modèles, de nouveaux formats, de nouveaux produits et services permettant de satisfaire des consommateurs de plus en plus exigeants et enclins à privilégier la personnalisation, le lien social et le service.

 

La différenciation en matière de distribution n’est pas chose aisée, dans la mesure où les innovations sont souvent non brevetables. Dans cette perspective, le secteur est constamment en recherche de sang neuf, autrement dit de collaborateurs ayant le sens du management des hommes et des projets. De ce fait, les enseignes sont en recherche de compétences orientées vers la négociation, la créativité et le leadership en matière d’animation commerciale et de réenchantement.

 

Enfin dans une perspective de veille concurrentielle, les centrales impulsent de plus en plus souvent des réflexions relatives aux grands enjeux actuels, mobilisant les équipes en centrale autant que celles en magasin : la vocation du point de vente à l’horizon 2020, le big data, les réseaux sociaux, le marketing 3.0 sont autant de sujets de réflexion auxquels prennent part les collaborateurs cadres, ce qui nécessite une capacité de prise de recul et de vision politique, stratégique. Ces projets-transverses devront ensuite être mis en œuvre par les équipes terrain, ce qui nécessite le sens de la conviction et d’un management des hommes par le projet.

 

Les formations primées dans ce classement parviennent à traduire ces compétences au sein de leurs programmes pédagogiques et ce, en étroite collaboration avec les enseignes et les marques nationales. Dans une large mesure, les enseignements sont par ailleurs assurés par des professionnels confirmés, confrontés au quotidien aux mutations et enjeux mentionnés plus haut. Intégrer ces formations, c’est avant tout acquérir des compétences qui vous permettront à la fois une insertion professionnelle rapide et une capacité à vous adapter aux mutations de l’environnement commercial à plus long terme. Plus que jamais, faire du commerce est avant toute chose avoir le goût des autres : clients bien sûr, mais aussi collègues et collaborateurs. »

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?