Consolideur: tout savoir sur ce métier !

Ce métier est peu connu du grand public. En France, on compte tout juste quelques milliers de spécialistes de la fonction, ce qui fait qu'ils sont très recherchés. Exerçant dans le domaine de la finance et de la comptabilité, le consolideur se retrouve surtout dans les grands groupes. Au sein de ceux-ci, il joue un rôle prépondérant.  Toutefois, il est possible qu'il soit recruté dans des structures spécialisées dans la consolidation ou dans les cabinets d'expertise comptable. 

Rattaché à la direction financière, ce spécialiste réunit dans un même document le bilan financier et comptable de chacune des filiales appartenant à un groupe. Ainsi, à partir des éléments recueillis, il élabore et produit un compte consolidé (d'où son nom).

La consolidation des comptes est légalement obligatoire dans l’hexagone pour toute entreprise qui en contrôle une ou plusieurs autres.  La rentabilité et le patrimoine d’un groupe sont clairement compréhensibles grâce à cette activité de consolidation. Il s'agit d'une fonction stratégique réservée aux profils experts.

Quel est le profil de compétences d’un Consolideur ?

C'est un métier passionnant pour les amoureux des chiffres. Parmi les compétences utiles pour réussir dans cette profession, il faut avoir une maîtrise parfaite des techniques comptables et des logiciels financiers. En outre, une solide connaissance des normes et des réglementations juridiques, fiscales et comptables est indispensable.

Pour un consolideur, la maîtrise de l'anglais est impérative. C'est un métier qui demande de la rigueur, de l'organisation, plus un esprit de synthèse et d'analyse très poussé. Ce professionnel est un excellent communicant, une qualité essentielle qui lui permet d'échanger avec de nombreux interlocuteurs.

De plus, il doit savoir résister au stress généré par la pression qu'impose le respect des délais, la multiplicité des reportings et autres. Il doit être disponible car son activité est sujette aux nombreux déplacements dans les régions ou dans les pays où sont basées les filiales.

C'est un métier à grandes responsabilités. Généralement, le professionnel qui exerce à ce poste a engrangé de l'expérience en passant par le contrôle de gestion, l'audit ou le conseil. Ce n'est donc pas un poste occupé aussitôt à la sortie de la formation. Toutefois, l'étudiant qui souhaite atteindre cette fonction doit suivre des études compatibles. Par exemple, le master finance d’entreprise est une excellente formation qui prépare les étudiants à devenir des professionnels qualifiés.

Quelles sont les activités et les missions d’un Consolideur ?

La principale mission d'un consolideur est d'établir un bilan unique qu'il adresse à sa direction, aux actionnaires du groupe ou aux organismes bancaires et légaux. Pour y parvenir, il monte des dossiers qui seront des pièces justificatives des comptes consolidés. Ses premières actions consistent à lister les sociétés et filiales à prendre en compte dans l'élaboration de son bilan. Ensuite, il définit les méthodes et dresse un calendrier de consolidation.

Dès lors, il peut passer à l'étape suivante. Elle consiste à rassembler les éléments comptables depuis les filiales répertoriées. Il contrôle la fiabilité des données recueillies, puis élabore les résultats consolidés. Dans l'exercice de son activité, il tient compte des normes nationales et internationales relatives à son domaine d'activité.

En qualité d'expert, il joue également le rôle de conseiller auprès des filiales, notamment dans la vérification de l'application des normes comptables et dans l'énoncé des réponses sur les questions techniques. En outre, il participe à la mise en place et à la supervision des applications informatiques utiles à sa fonction. C'est à lui qu’il revient de faire le reporting de son activité. De plus, il réalise une veille juridique et fiscale pour être au parfum des nouvelles solutions de consolidation.

Quelles sont les filières et formations pour devenir Consolideur ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi de consolideur :

Quel peut-être le salaire d’un Consolideur ?

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un consolideur peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 2400 € à 4500 €, avec une moyenne autour de 3400 €.

Quels sont les métiers connexes à un Consolideur ?

Actualités

Publication le 24/06/2024 | MAJ le 24/06/2024

L'Université Paris Dauphine-PSL renforce son expertise en finance décentralisée par le biais de plusieurs initiatives récentes. Cela inclut la conférence "Tech for Finance : AI et Blockchain", la création de la Chaire FinTech/Finance Digitale…

Publication le 20/06/2024 | MAJ le 20/06/2024

KEDGE Business School facilite l'installation de ses étudiants sur ses quatre campus français avec des services d'aide au logement. Découvrez les dispositifs mis en place pour faire face à la crise du logement et les partenariats pour offrir des solutions d'hébergement adaptées.

Publication le 19/06/2024 | MAJ le 19/06/2024

Découvrez les nouveautés de l'EM Strasbourg : programme inclusif, frais de scolarité accessibles, diverses bourses, parcours en alternance et opportunités uniques à Strasbourg.

Université Lumière Lyon 2 - Le pôle Finance et Banque, un pôle d'excellence à Lyon 2