Classement Master Droit du Numérique et des Communications Électroniques TOP 5 2022

Découvrez le Classement Masters Droit du Numérique et des Communications Électroniques Eduniversal

1
Université Paris-Saclay Master 2 Droit des Activités Spatiales et des Télécommunications (M2 DAST) Voir la fiche
2
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Master 2 Droit du Commerce Electronique et de l'Economie Numérique Voir la fiche
3
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Master 2 Droit de la Création et du Numérique Voir la fiche
4
Université Caen Normandie Master Droit du Numérique, parcours Droit de l'internet, des entreprises innovantes et des creations numeriques Voir la fiche
5
HEAD - Hautes Etudes Appliquées du Droit Mastère 2 Droit et Pratique des Affaires - Majeure Droit du Numérique et Propriété Intellectuelle Ce programme donne + d'informations, voir la fiche -->

Actualités

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

Face à l’essor de la digitalisation, les compétences en intelligence artificielle, technologies de l’information et sciences des données sont cruciales. Or, les organisations peinent à trouver les talents nécessaires pour relever les défis et saisir les opportunités qu’offre ce monde numérisé. Le diplôme international lancé par ESSEC, CentraleSupélec et Columbia vise à former les futurs professionnels dans ces domaines.

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

Lors de la présentation de son plan stratégique SKY25, SKEMA Business School a annoncé l’ouverture prochaine de son école de droit. C’est désormais chose faite. En fin octobre 2022, le campus de la SKEMA Law School for Business a été inauguré à Belo Horizonte, au Brésil. Les étudiants seront formés au droit, en y associant les fondamentaux de la finance et du management.

Publication le 24/01/2023 | MAJ le 24/01/2023

Avec un salaire médian annuel brut hors primes de 41 000 euros, le secteur de la finance attire près de 15 % des sortants d’écoles de commerce. Néanmoins, les nouveaux diplômés qui veulent amorcer leurs carrières en cabinet de conseil sont plus nombreux (18,6 %). D’ailleurs, ce secteur fait partie de ceux qui offrent à ces jeunes les plus hauts salaires (40 000 euros). D’autre part, le secteur du numérique et des nouvelles technologies figurent aussi dans la liste du top 3 qui proposent des rémunérations élevées à ces diplômés (39 000 euros).

Découvrez les Avis sur les Masters Droit du Numérique et des Communications Électroniques StudiesAdvisor.net

Vous recherchez des avis d’étudiants sur le Master Droit du Numérique et des Communications Électroniques ? StudiesAdvisor.net est le premier site comparateur de programmes du Bac au MBA. Il se compose des avis que chacun peut déposer, aidant les générations futures d’étudiants à réaliser leur choix. Le site va aider ceux qui ont besoin de se faire conseiller pour faire les bons choix d’orientation pour leur master Droit du Numérique et des Communications Électroniques et qui veulent s’enrichir du vécu des autres.

Consultez les avis sur tous les Masters Droit du Numérique et des Communications Électroniques

Découvrez en détail le Master Droit du Numérique et des Communications Électroniques

La révolution numérique est souvent comparée, par la portée de ses impacts, à la révolution industrielle connue par nos sociétés au XIXème siècle. L’essor très rapide des nouvelles technologies de la communication, de l’information et de l’innovation via le numérique a radicalement métamorphosé la société. Cette révolution a modifié en profondeur les comportements de tout un chacun, mais également les affaires et relations commerciales et économiques.

En créant de nouvelles activités, comme par exemple le e-commerce, cette révolution a engendré de nouveaux questionnements et de nouveaux défis. L’encadrement du numérique et de sa portée est ainsi devenu un enjeu majeur d’ordre politique, mais aussi d’ordre économique.

La complexité des innovations du domaine rend nécessaire la formation de juristes spécialisés, à même de saisir la globalité des enjeux soulevés par l’essor continu du numérique et de ses nombreuses branches.

Les programmes de Master, MS ou MBA dans le secteur du Droit du Numérique et des Communications Electroniques entendent tous former les futurs experts juridiques du domaine.

Si les formations proposent chacune des spécialités différentes, certains enseignements se retrouvent dans la majorité des cursus.

Ainsi, une attention particulière est toujours portée sur l’acquisition des savoirs et des pratiques du droit. Droit des contrats, droit des obligations, droit des données, droit pénal des affaires mais aussi techniques de rédaction de notes, de contrats… sont autant d’enseignements que vous pouvez retrouver dans ces formations. Parallèlement bien sûr, l’accent est mis sur le domaine du numérique : droit du numérique, enjeux juridiques des nouvelles technologies, économie du numérique ou e-commerce.

Enfin, des enseignements plus généraux sont généralement proposés aux apprenants : marketing, analyses financières, numérisation des procédures, sécurité des données ou résolution des litiges constituent des thématiques plutôt récurrentes dans les enseignements proposés.

Selon Philippe Achilleas, Professeur de droit et responsable du M2 Droit des Activités Spatiales et des Télécommunications de l’Université Paris-Saclay (M2 DAST), « la montée en puissance de l’économie numérique est source de productivité, de croissance et d’emplois. Elle s’appuie sur des profondes mutations qui accompagnent la société au fur et à mesure que se développement les applications innovantes des TIC : Internet des objets, Big data, Cloud, villes intelligentes, intelligence artificielle…

Les enjeux juridiques soulevés sont multiples et complexes. Ils touchent toutes les branches du droit (concurrence, régulation, contrats, contentieux, droits fondamentaux, PI, commerce…) dans ses dimensions nationales, européennes et internationales.

Outre la régulation des marchés de l’écosystème numérique, les enjeux reposent notamment sur l’aménagement numérique des territoires porté par le très haut débit (fibre, 5G, satellite), la lutte contre les contenus illicites et préjudiciables, le respect des droits d’auteur, sans oublier la protection des libertés numériques et des données personnelles. Depuis quelques années, la France et l'Union européenne entendent se doter de nouveaux outils pour soutenir la souveraineté des Etats dans le cyberespace face aux risques de cyberattaques et de dépendance vis-à-vis de puissances numériques, comme les Etats-Unis et la Chine. En marge de cette question, tous les Etats développent des stratégies pour assurer une meilleure régulation des plateformes numériques et des géants de l'internet. L'année 2022 sera également marquée par de nouveaux questionnements sur l'acceptation sociale des TIC et de leurs applications, comme l'attestent les débats sur le déploiement de la 5G ou l'impact des réseaux sociaux sur la démocratie. 

Une formation spécialisée répond particulièrement aux besoins des professionnels en ce qu’elle associe les matières traditionnelles du droit aux compétences techniques pour permettre une insertion rapide sur le marché du travail dans un cabinet d’avocat, une entreprise ou une administration publique nationale ou internationale. »

 

Les diplômés d’un Master en Droit du Numérique et des Communications Electroniques sont naturellement amenés à faire carrière dans le domaine juridique que constituent désormais le numérique et les hautes technologies. Les cabinets et entreprises cherchent en effet à recruter des avocats et des juristes spécialistes de ce domaine en perpétuelle évolution.

Les diplômés d’un master dans le domaine du droit du numérique et des communications électroniques peuvent aussi prétendre à des postes en cabinets de conseils. 

Le secteur du Droit du Numérique et des Communications Electroniques est en pleine expansion. La révolution numérique a incité les entreprises à se lancer dans de réelles stratégies digitales ; tout en se trouvant confrontées elles-mêmes à la digitalisation de leurs contacts, partenaires, clients ou concurrents. Afin de rester compétitives, et pour bâtir d’une manière nouvelle leur développement, les entreprises ont besoin d’utiliser le droit, de s’en servir pour accompagner cette révolution sans précédent.

Cette année encore, le Master 2 Droit des Activités Spatiales et des Télécommunications (M2 DAST) de l’Université Paris-Saclay conserve la 1ere place du classement. L’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - École de Droit de la Sorbonne s’impose aux 2e et 3e positions avec le Master 2 Droit du Commerce Électronique et de l'Économie Numérique et le Master 2 Droit de la Création et du Numérique, qui lui fait son entrée au sein du classement.

Les derniers Articles/Dossiers Utiles