directeur de filiale à l’étranger : tout savoir sur ce métier !

Beaucoup de sociétés de grande envergure (sur le plan national ou international) implantent des filiales à l'étranger. Pour cette raison, quel que soit leur domaine d'activité, chacune de ces sociétés est à la recherche d'un directeur de filiale à l’étranger. Celui-ci est chargé d'assurer le bon fonctionnement de cette structure à part, ainsi que sa rentabilité pour le siège social. Même s'il peut s'appuyer sur ses connaissances managériales et commerciales, ce poste exige d’être très polyvalent. Dans le fond, sa mission reste la même que celle d'un directeur de société, car il élabore les stratégies et veille à leur mise en application. Il choisit les produits, détermine les services fournis et les implémente sur le marché cible.

Ce poste n'est pas à prendre à la légère. Quelques fois, c'est un tremplin nécessaire pour assurer la direction d'une entreprise de type TPE/PME ou même la direction du siège social quelques années plus tard. En plus de son cursus universitaire, il est recommandé de se spécialiser dans un domaine bien défini, les évolutions transverses se faisant de plus en plus rares.

Quel est le profil de compétences d’un directeur de filiale à l’étranger ?

C'est un professionnel polyvalent qui a le goût du challenge et qui reste apte dans sa gestion de stress. Il est méthodique, organisé et possède le sens des responsabilités. Il sait agir en fonction des priorités, peut supporter de grandes charges de travail et résister efficacement à la pression. Le directeur de filiale à l’étranger sait s'adapter aux pratiques locales, ce qui l'aide à développer son sens du relationnel, de la communication et de la négociation. De plus, il possède un sens poussé de l'analyse, de l'observation et de la synthèse.

Ces compétences techniques sont avérées en comptabilité, en gestion, en droit, en management, en GRH (gestion des relations humaines). Ces compétences sont le fruit d'un enseignement supérieur de haut niveau. En effet, les recruteurs aiment souvent sélectionner des profils qui ont validé leur année de Bac +5 par un diplôme comme le master management international. Toutefois, d'autres diplômes de master peuvent servir pour candidater au poste, notamment ceux des filières de la grande distribution, de la relation client, de la distribution-vente ou des écoles de commerce.

Quelles sont les activités et les missions d’un directeur de filiale à l’étranger ?

La mission principale du directeur de filiale à l’étranger est de préparer et de superviser l'ouverture et la gestion d'une filiale dans un autre pays que le pays dans lequel se situe la maison mère. Il s'agit d'un poste qui demande un investissement colossal, car son but est de gagner des parts du marché et de s’adapter aux normes locales. En outre, dans son rôle de directeur, il se charge des contraintes administratives, managériales et financières qu'entraîne ladite filiale.

Au quotidien, ses missions principales incluent l'élaboration, l’implémentation et le suivi d'une stratégie commerciale pour la filiale. Cette stratégie doit tenir compte des réalités et s'adapter au marché local. Pour y parvenir, d'un côté, il doit s'entourer et nouer de bonnes relations avec les partenaires locaux. D'ailleurs, localement, il est un interlocuteur de choix avec les sous-traitants, les fournisseurs, les clients et la presse.

D'un autre côté, il doit négocier avec des potentiels prestataires extérieurs. En parallèle, il veille à l'application de la politique prônée par le siège social au sein de la filiale. Il veille au développement des outils de reporting afin de calculer la rentabilité de la filiale. Enfin, il maintient une liaison permanente avec le siège social, dans le but de transmettre les informations en temps réel et, par la même occasion, de recevoir de nouvelles directives.

Quelles sont les filières et formations pour devenir directeur de filiale à l’étranger ?

Face à la complexité du métier aujourd’hui, il est devenu essentiel de suivre une formation post-bac de type master. Voici quelques-uns des programmes de master qui peuvent déboucher sur un emploi de directeur de filiale à l’étranger :

Quel peut-être le salaire d’un directeur de filiale à l’étranger ?

Selon la taille de l’organisation et le niveau d’expérience, un directeur de filiale à l’étranger peut s’attendre à un salaire mensuel brut oscillant de 1700 € à 4500 €, avec une moyenne autour de 2500 €.

 

Quels sont les métiers connexes à un directeur de filiale à l’étranger ?

Actualités

Publication le 17/07/2024 | MAJ le 17/07/2024

Découvrez les nouveaux programmes d'Audencia pour la rentrée 2024, disponibles à Nantes et Paris. Explorez les différentes spécialisations et options d'alternance pour personnaliser votre parcours académique.

Publication le 16/07/2024 | MAJ le 16/07/2024

Marie-Christine Chalus, directrice de l’iaelyon school of management, a été nommée présidente du réseau IAE France, succédant à Eric Lamarque.

Publication le 15/07/2024 | MAJ le 15/07/2024

Découvrez le renforcement du partenariat entre EIGSI et Excelia Business School, visant à offrir des parcours académiques hybrides et diversifiés. Explorez les nouvelles opportunités de formation et de coopération internationale pour les étudiants.

Université Lumière Lyon 2 - Le pôle Finance et Banque, un pôle d'excellence à Lyon 2